Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 16:50
la place de l'homme

" L' Homme est le seul animal à faire main basse sur le territoire de ses semblables moins puissants que lui : il envahit leur pays puis les expulse ou les anéantit. Il agit ainsi depuis toujours. Pas un pouce de terrain sur toute la surface du globe qui soit en possession de son propriétaire légitime ou qui n'ait pas été extorqué à ses propriétaires successifs, sans trêve ni repos, par la force et dans le sang.

Seul l'Homme est Esclave. Il est le seul animal qui réduise autrui en esclavage. Il a toujours été esclave et a toujours asservi certains de ses semblables sous une forme ou une autre. De nos jours, il est toujours l' esclave d'un autre, exécute le travail d'un autre : son salaire est à ce prix ; et cet esclave a d'autres esclaves sous sa coupe, qui, à leur tour, font son travail, travaillent pour lui, pour un petit salaire. Les espèces animales supérieures sont les seules qui s'astreignent à travailler pour subvenir à leurs propres besoins.

Seul l'Homme est Patriote. Il s'installe à l'écart, dans son propre pays, sous son propre drapeau, raille les autres nations et entretient à grands frais une multitude d'assassins en uniformes , prêts, sur son ordre, à mettre la main sur une portion du territoire des autres et à les empêcher de mettre la main sur une portion du sien. Dans les périodes de répit, entre deux campagnes, il se lave les mains du sang qui les souille en vue d’œuvrer à ce qu'il appelle " la fraternité universelle entre les Hommes ".

L'Homme est l'Animal religieux. Le seul. Le seul animal qui possède la Vraie Religion - c'est-à-dire plusieurs. Il est le seul animal qui aime son prochain comme lui-même et qui lui tranche la gorge si sa croyance diffère de la sienne. Par amour pour ses frères, s'évertuant à leur faciliter l'accès au Ciel, il a transformé le monde en un cimetière. Il était à l’œuvre au temps des César, mais aussi au temps de Mahomet, tout comme au temps d e l'Inquisition. Il a été à l’œuvre en France plusieurs siècles durant mais aussi en Angleterre, au temps de la reine Mary. Il est à l’œuvre depuis qu'il a vu le jour, il est à l’œuvre aujourd'hui en Crète, comme l'indiquent les télégrammes de presse les plus récents, et il sera demain à l’œuvre autre part. Les espèces animales supérieures n'ont pas de religion. On dit qu'elles sont exclues de l'Au-Delà, je me demande bien pourquoi. Cela paraît d'un goût douteux.

L'Homme est l'animai doué de Raison. On a cependant bien des motifs d'en douter. En effet, les expériences que j'ai conduites m'ont prouvé qu’il est un Animal dépourvu de Raison. Veuillez considérer son histoire telle qu'on l'a esquissée. Il apparaît clair, en tout état de cause, que la Raison n'est pas son fort. Son hallucinant passé est celui d'un fou furieux. Je considère que l'argument le plus probant lui déniant toute intelligence est le fait qu'avec ce lourd passé à son actif, il prétende benoîtement se situer en tête de l’espèce animale, alors que selon ses propres critères, il fait figure de bon dernier...

On doit admettre qu'en matière de noblesse de caractère, l'Homme ne peut approcher la plus minable des espèces Animales Supérieures. Il est clair qu'il est par nature incapable d'atteindre à ces sommets, qu'il est par nature affligé d'un défaut tel qu'il rend ce but à tout jamais hors de sa portée.
Il est manifeste que chez lui ce Défaut est permanent, indestructible, indéracinable.

Ce défaut est LE SENS MORAL. L'homme est le seul animal à en être pourvu. Le secret de sa dégénérescence, c'est la faculté qui lui permet de mal faire. C'est là son rôle, elle ne peut remplir une autre fonction. Elle n'en connaît pas d'autre. Sans elle, l'Homme ne pourrait pas accomplir le Mal. Il s’élèverait aussitôt au niveau des Espèces Animales Supérieures.

Puisque le Sens Moral n'a qu'une fonction unique dont la capacité est de permettre à l'Homme de mal faire, de toute évidence il ne présente pour lui aucun intérêt, pas plus que la maladie. La rage est un mal moins grave. En fait, le Sens moral est manifestement une maladie. La rage permet à l'Homme de faire une chose qui lui serait impossible s'il était en bonne santé : tuer son voisin d'une morsure mortelle. Le malade ne s'en trouve pas mieux. Le Sens Moral permet à l'Homme de mal faire de mille façons différentes. La rage est une maladie innocente, comparée au Sens Moral. L'homme, doté du Sens Moral, n'est pas meilleur pour autant. Et maintenant, de l'avis général, quelle a été la Malédiction Première? De toute évidence, dès l’origine, infliger à l'Homme le Sens Moral, la faculté de distinguer le bien du mal, et par voie de conséquence, de commettre le mal ; car il ne peut y avoir d'action mauvaise sans la conscience de faire le mal.

Mark Twain : " La place de l'homme dans le monde animal " écrit en 1896. Publication posthume dans Letters from the Earth 1962, sous le titre " The Lowest Animal " . Fait partie du recueil " Contes et mécontes " Editions Allia 2010

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits de livres
commenter cet article

commentaires

  • : Le Lecturamak
  • : "Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas. Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie." Mario Vargas Llosa. Discours du Prix Nobel" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche


compteur ">

thomas fersen


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier

Mes auteurs favoris


Nathacha Appanah
Philippe Claudel
Jim Harrison
Haruki Murakami
J.M.G Le Clézio
Michel Houellebecq
Honoré de Balzac
John Irving
Philip Roth
Fred Vargas
Arto Paasilinna
Patrick Süskind
Tom Wolfe
David Lodge
Isaac Asimov
Victor Hugo
Fiodor Dostoïevski
George Orwell
Mathias Enard
Romain Gary
">

">


compteur ">


compteur
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -