Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 18:16
les lettres bleues

" On entendit d'abord une voix excitée qui faisait une sorte de discours, puis ils se ruèrent à l'attaque. Ils montaient sur leur talus, s'asseyaient sur la neige et glissaient jusqu'au fleuve. Nos armes se mirent à cracher. Un soupir de soulagement m'échappa : elles marchaient. Les mortiers de 45 de Moreschi tiraient devant nos barbelés et les petits projectiles éclataient avec un bruit curieux et un peu ridicule. Lorsque j'entendis passer au-dessus de nous les mortiers de 81, du sergent Baroni, un second soupir de soulagement sortit de ma poitrine. Je savais que Baroni observait l'objectif et rectifiait le tir calmement. Il me semblait l'entendre me rassurer : " Sois tranquille, je suis encore là, moi aussi. " Et Baroni ne gaspillait pas ses mots non plus.

Les Russes couraient, s'aplatissaient, se redressaient et reprenaient leur course vers nous.Beaucoup ne se relevaient plus, les blessés appelaient et hurlaient. Les autres criaient : " Hourrah ! hourrah !" en avançant. Mais ils n'arrivaient pas jusqu'à nos barbelés. Je me sentis plus sûr, alors; je pourrais encore vivre dans ma tanière, au chaud, en lisant des lettres bleues. Je ne songeais pas aux tanks qui étaient parvenus jusqu'au commandement du Corps d'Armée, ni au nombre de kilomètres à parcourir pour rentrer chez moi. Je me sentais tranquille et tirais calmement du bord de la tranchée, visant avec soin ceux qui s'approchaient le plus. Je me mis même à chanter en piémontais : " A l'ombre d'un buisson, belle bergère qui dormait..." "

Mario Rigoni Stern : extrait de "Le sergent dans la neige" Editions Denoel 1954

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits de livres
commenter cet article

commentaires

artisan serrurier 25/11/2014 07:44

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

jmlire 27/11/2014 17:29

merci mais le lien ne fonctionne pas. Bonne soirée

trafic 13/11/2014 16:04

On en veut davantage traité de cette manière. Merci.

  • : Le Lecturamak
  • : "Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas. Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie." Mario Vargas Llosa. Discours du Prix Nobel" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche


compteur ">

thomas fersen


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier

Mes auteurs favoris


Nathacha Appanah
Philippe Claudel
Jim Harrison
Haruki Murakami
J.M.G Le Clézio
Michel Houellebecq
Honoré de Balzac
John Irving
Philip Roth
Fred Vargas
Arto Paasilinna
Patrick Süskind
Tom Wolfe
David Lodge
Isaac Asimov
Victor Hugo
Fiodor Dostoïevski
George Orwell
Mathias Enard
Romain Gary
">

">


compteur ">


compteur
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -