Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 18:39

Les mains sont restées dans les poches. "On disait rien". L'un après l'autre, les noms sont tombés " C'est étrange comme on était calme. On disait rien. pourtant on avait envie, on sait pas, de crier, de casser ; la tension était là dans notre silence la colère tout au fond. C'était pas des fainéants, pas des tire-au-flanc qu'on nous arrachait. Des mecs bien, qui bossaient. À la tristesse, ils ajoutaient la honte, c'est ce qu'ils disaient " on a rien fait". Ils sont restés silencieux, en bleu de travail dans les odeurs d'huiles et de dissolvants, avec des envies de pleurer. Il y avait le silence des machines et soi qui ne partait pas."

 

Patricia Cottron-Daubigné : extrait de Croquis-Démolition, 2011 Paru aussi dans " L'insurrection poétique, manifeste pour vivre ici" Éditions Bruno Doucey, 2015.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le Lecturamak
  • : "Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas. Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie." Mario Vargas Llosa. Discours du Prix Nobel" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche

Isabelle Mayereau


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier


compteur ">

">


compteur ">

SITES À DÉCOUVRIR  :

 

LE BLOG D'YSABEL

 

NOTRE JARDIN DES LIVRES

LA PARAFE

LYVRES
UNE AUTRE ANNÉE

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -