Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 17:49
Alain, 1931

 

Si cela te semble trop dur, jette le livre.

 

Je ne me propose pas d'étaler ici des cadavres et des blessures, jusqu'à faire crier. La pitié se tourne bien en fureur : un grand amour peut tuer ce qu'il aime ; et en bref toutes les passions s'exaspèrent à leur propre jeu. La guerre, bien considérée, est principalement un effet de l'amour, de l'indignation, de la bonté, mal réglés. Mais c'est encore trop peu dire. Selon une vue bien ancienne, qui finira par être familière à mon lecteur, s'il ne manque pas de patience, les passions ne se règlent point ; il faut les dompter, ou finir dans quelque bagne. Et le châtiment ne vient pas de quelque juge ; non, mais des passions elles-mêmes, comme la guerre le montre en caractères assez gros. J'arrive ainsi à définir assez bien la thèse que je vais expliquer dans la suite, pour les autres et aussi bien pour moi ; c'est que les maux de la guerre résultent d'une longue complaisance aux passions. Il m'est arrivé, dans les heures les plus tristes, de dire une chose assez sage : "Il faut payer les années d'acquiescement " ; mais, du moins, apercevoir les causes, afin que l'expérience serve. Patience donc. J'aborderai les obstacles d'un côté, et puis de l'autre, par petites touches, me gardant toujours d'approuver ou de blâmer. Certes, j'aurais du plaisir à écrire un pamphlet ; mais c'est un plaisir qu'il faudrait payer aussi. Guerre à la guerre, c'est encore guerre. Au lieu donc de dire, et de vouloir prouver que la guerre est horrible à voir, inhumaine et ainsi du reste, ce qui est trop évident et ne sert à rien, j'essaierai de dire exactement ce que c'est, comment cela se prépare, survient et dure, de façon que chacun saisisse en quoi il a voulu la guerre. Idée douloureuse, que chacun repousse au premier mot. Si cela te semble trop dur, jette le livre. Il n'en est pas moins vrai que j'ai juré de l'écrire sans accepter d'autre règle ni d'autre discipline que de la partie de moi-même qui est imperturbable et arbitre.  Arrive que pourra. "

 

Alain, extrait de " De quelques-unes des causes réelles de la guerre entre nations civilisées" Cahier Alain 2, Édition Institut Alain, Le Vésinet, 1988.

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le Lecturamak - 2021 Centenaire Georges Brassens
  • : "Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas. Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie." Mario Vargas Llosa. Discours du Prix Nobel" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche

Isabelle Mayereau


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier


compteur ">

">


compteur ">

SITES À DÉCOUVRIR  :

 

LE BLOG D'YSABEL

 

NOTRE JARDIN DES LIVRES

LA PARAFE

LYVRES
UNE AUTRE ANNÉE

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -