Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 13:18

ICI

Ici, les rues sont vides et les maisons sont vieilles.
Il n'y a que les chiens qui se chauffent au soleil,
Pas de néons qui brillent ni de boîtes à la mode
Et tu rentres chez toi sans composer de code.

Ici, ça sent la terre et le miel de forêt
Et les hommes se saluent en touchant leur béret.
La mairie, c'est l'école et la poste est en face.
Il y a juste une cabine et personne ne la casse.

Ici, on coupe du bois si on veut se chauffer
Et on joue au billard dans la salle du café.
T'as encore quelques vieux qui s'éclairent au pétrole
Mais t'as aucun gamin qui s'éclate à la colle.

Ici, c'est tout petit, oh c'est pas l'Amérique,
Pas de mur antibruit ni de périphérique.
Y'a pas de cages à poules ni de tours en parpaings.
Ici, dans les clapiers, on y met les lapins.

Ici, on vit le jour et on voit les saisons
Et on entend la pluie sur les toits des maisons.
Ici, on dit "bonjour", "au revoir" et "merci".
Si on ferme l'école, qui pourra vivre ici?

Ici, c'est les girolles qu'on ramasse à la pelle,
Pas les boîtes de "mac do" à côté des poubelles.
T'as pas de croix gammées sur les murs de béton
Ni de types dans la rue, couchés sur des cartons.

Ici, les rues sont vides et les maisons sont vieilles.
Il n'y a que les chiens qui se chauffent au soleil,
Pas de néons qui brillent ni de boîtes à la mode
Et tu rentres chez toi sans composer de code...

www.frmusique.ru/texts.htm

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Chansons
commenter cet article

commentaires

  • : Le Lecturamak
  • : "Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas. Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie." Mario Vargas Llosa. Discours du Prix Nobel" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche


compteur ">

thomas fersen


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier

Mes auteurs favoris


Nathacha Appanah
Philippe Claudel
Jim Harrison
Haruki Murakami
J.M.G Le Clézio
Michel Houellebecq
Honoré de Balzac
John Irving
Philip Roth
Fred Vargas
Arto Paasilinna
Patrick Süskind
Tom Wolfe
David Lodge
Isaac Asimov
Victor Hugo
Fiodor Dostoïevski
George Orwell
Mathias Enard
Romain Gary
">

">


compteur ">


compteur
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -