Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 19:36
" Le vin terrifie les gens, parce-qu'il est lié à l'identité de la France. Chaque Français pense qu'il se doit d'avoir un avis, alors que le vin ne fait plus partie du quotidien de beaucoup de gens depuis une trentaine d'années. Les gens ont d'autant plus peur qu'ils n'ont pas de repères et doivent affronter, en plus,  snobisme, prétention, imposture...Et puis, on ne peut saisir d'un vin que des expressions momentanées, jamais son essence. Ce vin d'Anjou qu'on est en train de boire est affecté par l'ambiance de ce bar, surchargée d'égos, d'effluves climatisées contraires à l'essence d'un vin naturel. On est tous aplatis, ici. On l'aurait bu tranquillement à la maison, entre amis, avec peut-être un peu de vent passant par la fenêtre, il aurait été tout autre... C'est pour ça que les jugements définitifs sur les vins, sans parler des notes de Robert Parker, sont parmi les plus grosses conneries de la planète... Ces dernières années, on a vu des choses ahurissantes, comme ces nouveaux vins espagnols qui allient la prétention française au côté parvenu des Américains. Prenez le fameux Pingus, inventé par un Danois, Peter Sisseck, vendu 800 euros la bouteille après un évènement " opportun " en terme de marketing : le naufrage du bateau qui transportait le millésime 1995 aux Etats-Unis, et une note de 100 points par Robert Parker. Achetez un pot de confiture, ajoutez un peu d'alcool, et ça vous donne Pingus ! "

Jonathan Nossiter : entretien sur le thème du goût dans Télérama du 3 décembre 2008

http://www.telerama.fr/cinema/jonathan-nossiter-resister-a-l-uniformisation-des-gouts,36635.php


http://la-terre-vue-du-vin.blogspot.com/2007_12_01_archive.html

http://www.thomasvino.ch/articles.php?lng=fr&pg=839

http://bibliobs.nouvelobs.com/2007/10/29/gout-et-degouts-de-jonathan-nossiter

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits d'entretiens
commenter cet article

commentaires

  • : Le Lecturamak
  • : "Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas. Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie." Mario Vargas Llosa. Discours du Prix Nobel" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche


compteur ">

thomas fersen


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier

Mes auteurs favoris


Nathacha Appanah
Philippe Claudel
Jim Harrison
Haruki Murakami
J.M.G Le Clézio
Michel Houellebecq
Honoré de Balzac
John Irving
Philip Roth
Fred Vargas
Arto Paasilinna
Patrick Süskind
Tom Wolfe
David Lodge
Isaac Asimov
Victor Hugo
Fiodor Dostoïevski
George Orwell
Mathias Enard
Romain Gary
">

">


compteur ">


compteur
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -