Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 16:51

" Tous les ordres d'activité se portent à la fois par des chemins à eux vers cette même fin qui est de savoir : la sagesse, la magie, la science, la poésie, et aussi la religion. Et c'est pourquoi encore le poète est si compromis, car la poésie est une activité et on interroge le poète qui interroge, on attend de lui des réponses alors qu'il se contente de poser des questions. Poser des questions, c'est  échauffer, mais échauffer, par les temps qui courent, c'est exciter en même temps, à l'opposé de l'homme, le besoin d'instruction ; car c'est de l'instruction que tout le monde attend une amélioration à son propre sort. De sorte que le poète est condamné à se taire ou à devenir médecin, lui aussi, alors qu'il est si malade lui-même : et qu'il n'est poète que précisément parce qu'il est malade, et qu'il n'a plus de poésie quand tout va bien. Couvert de bandages, boîteux, béquillant, et quand même sollicité : par ces autres plus boîteux que lui, plus défigurés, plus navrés et qui ont essayé déjà de tant de remèdes.

  Les vrais médecins sont impuissants : ils ne peuvent que panser, non guérir. Or, ce que tout le monde attend, c'est le miracle : une éspèce de redressement instantané et général : une résurrection collective. Une universelle guérison des maladies "

C.F.Ramuz : " La pensée remonte les fleuves " Terre Humaine, Plon, 1979

http://bulletindesamisramuz.blogspot.com/2009/02/la-pensee-remonte-les-fleuves-citation.html

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits d'entretiens
commenter cet article

commentaires

  • : Le Lecturamak
  • : "Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas. Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie." Mario Vargas Llosa. Discours du Prix Nobel" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche


compteur ">

thomas fersen


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier

Mes auteurs favoris


Nathacha Appanah
Philippe Claudel
Jim Harrison
Haruki Murakami
J.M.G Le Clézio
Michel Houellebecq
Honoré de Balzac
John Irving
Philip Roth
Fred Vargas
Arto Paasilinna
Patrick Süskind
Tom Wolfe
David Lodge
Isaac Asimov
Victor Hugo
Fiodor Dostoïevski
George Orwell
Mathias Enard
Romain Gary
">

">


compteur ">


compteur
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -