Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 18:17
" Max a commencé à se gratter les ongles avec les dents.
  _ Forcément, y baisent, il a dit
 Il nous a regardé tous les trois, tour à tour.
  _ Mais je me demande comment la femelle effectue le juste positionnement avec ses ailes.
  _ Qu'est-ce que tu veux dire ?
 Il a craché le petit morceau d'ongle qu'il mâchait.
  Lili dit, si tu touches la poudre sur les ailes du papillon, il meurt... Et si le papillon bat des ailes ici, il peut se passer quelque chose de très grave à l'autre bout du monde. Quelque chose d'aussi grave qu'un ouragan.
  _ Tu te prends la tête pour rien, Max ! Et puis on n'en a rien à foutre de la baise des papillons, on n'est pas de l'éspèce.
  _ Lili dit...
  _ On s'en fout de ce qu'elle dit, Lili.
 Max a baissé la tête.
 Morgane a souri.
  _ Tu devrais bosser un peu... Si tu bossais, tu te poserais pas toutes ces questions, a dit Raphael.
  _ Je bosse...
  _ Tu bosses, toi ?
  _ La truie, le bateau... Et je fais la brillance sur les vitraux...
 Il s'est gratté la tête violemment.
  _ Je suis dans l'incessant travail... toujours.
  _ L'incessant travail, c'est ça , et moi j'arpente la lande, la nuit, avec un filet à papillons !
 Max a levé les yeux, étonné.
  _ Et t'attrapes quoi !
  _ Des étoiles...
 Raphael a posé sa bière sur l'évier. Il s'est avancé jusqu'à la porte. Quand il est passé près de la table, Max l'a retenu par la manche.
  _ Il faudrait peut-être les tuer...
  _ Tuer qui ?
  _ Les papillons, vu qu'il y a toute cette suffisance dans un seul battement d'aile ?
 Raphael a regardé autour de lui, pris d'un doute.
  _ La suffisance ?...
  _ La suffisance de l'ouragan !
  _ Il faut pas exagérer non plus.
  _ il faut ce qu'il faut ! a répondu Max, le front plissé.
  _ De là à tuer les papillons !...
  _ On fait quoi alors ?
 Raphael a ouvert la porte.Il s'est attardé un instant.
  _ On ne fait rien, Max... On les regarde.
 Et puis après quelques secondes : 
  _ Regarder les papillons, c'est aussi ça, le bonheur.
 Il est revenu poser la main sur l'épaule de son ami.
  _ On va quand même pas tuer la bonheur, hein Max ? " 

Extrait de " Les déferlantes " de Claudie Gallay . Editions du Rouergues, 2008.

http://www.evene.fr/livres/livre/claudie-gallay-les-deferlantes-34563.php?critiques

http://www.initiales.org/Les-deferlantes.html

http://bibliomanu.blogspot.com/2008/05/les-dferlantes-claudie-gallay.html

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits de livres
commenter cet article

commentaires

  • : Le Lecturamak
  • : "Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas. Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie." Mario Vargas Llosa. Discours du Prix Nobel" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche


compteur ">

thomas fersen


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier

Mes auteurs favoris


Nathacha Appanah
Philippe Claudel
Jim Harrison
Haruki Murakami
J.M.G Le Clézio
Michel Houellebecq
Honoré de Balzac
John Irving
Philip Roth
Fred Vargas
Arto Paasilinna
Patrick Süskind
Tom Wolfe
David Lodge
Isaac Asimov
Victor Hugo
Fiodor Dostoïevski
George Orwell
Mathias Enard
Romain Gary
">

">


compteur ">


compteur
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -