Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 15:59
" Cet été là, il dégusta pour la première fois une salade assaisonnée à l'huile et au citron, et, au petit-déjeuner, un yaourt - substance exotique dont il ne connaissait l'existence que grâce à un roman de James Bond. La cuisine sommaire de son père et ses menus d'étudiant à base de tourtes et de frites l'avaient mal préparé aux étranges légumes - aubergines, poivrons verts et rouges,  courgettes et haricots mange-tout - qu'il voyait régulièrement arriver suir la table. Lors de sa première visite il fut surpris, voire contrarié, quand Violet servit en entrée un plat de petit pois croquants. Il dut également surmonter son aversion non pas tant pour le goût de l'ail que pour sa réputation. Le jour où il appela " croissant " une baguette de pain, Ruth fut prise d'un fou rire prolongé qui l'obligea à quitter la pièce. Très tôt, il avait étonné les Ponting en avouant n'être jamais allé à l'étranger, sauf en Ecosse pour faire l'ascension des trois plus hauts sommets de la péninsule de Knoydart. Pour la première fois de sa vie il essaya le muesli, les olives, le poivre noir en grains, le pain sans beurre, les anchois, l'agneau rosé, les fromages autres que le cheddar, la ratatouille, le saucisson, la bouillabaisse, les repas entiers sans pommes de terre, et, son plus grand défi, une pâte de poisson de couleur rose, le tarama. La plupart de ces aliments le dégoutaient plus ou moins, et ils se ressemblaient tous de manière indéfinissable, mais il refusait de passer pour un paysan mal dégrossi. Lorsqu'il mangeait trop vite, il avait parfois un haut-le-coeur. " 

Ian Mc Ewan : extrait de Sur la plage de Chesil , Gallimard 2008


http://www.paperblog.fr/1294524/ian-mcewan-sur-la-plage-de-chesil/

http://lecturesdejulien.over-blog.com/article-29722173.html

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits de livres
commenter cet article

commentaires

  • : Le Lecturamak
  • : "Nous serions pires que ce que nous sommes sans les bons livres que nous avons lus ; nous serions plus conformistes, moins inquiets, moins insoumis, et l'esprit critique, moteur du progrès, n'existerait même pas. Tout comme écrire, lire c'est protester contre les insuffisances de la vie." Mario Vargas Llosa. Discours du Prix Nobel" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche


compteur ">

thomas fersen


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier

Mes auteurs favoris


Nathacha Appanah
Philippe Claudel
Jim Harrison
Haruki Murakami
J.M.G Le Clézio
Michel Houellebecq
Honoré de Balzac
John Irving
Philip Roth
Fred Vargas
Arto Paasilinna
Patrick Süskind
Tom Wolfe
David Lodge
Isaac Asimov
Victor Hugo
Fiodor Dostoïevski
George Orwell
Mathias Enard
Romain Gary
">

">


compteur ">


compteur
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -