Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 18:39

" Je fais une différence entre situations et histoire. L'histoire que vous trouvez dans les journaux ou les manuels scolaires n'est à mon sens qu'une suite de situations chronologiquement ordonnées. Elles sont simplifiées. Cette histoire-là, qu'on nous transmet, s'écrit à coups de dents, en tronçonnant des morceaux de réalité. À mon sens, le travail du romancier consiste à contester cela. Pour moi, la fiction est le meilleur outil pour interroger l'histoire qu'on nous enseigne. Parce qu'elle met l'humain au centre. La littérature permet de faire de l'histoire au plus près des gens qui l'ont vécue"

 

Yiyun Li : extraits d'entretien pour le magazine Books, Décembre 2015

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits d'entretiens
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 17:44

salman rushdie, 2014Mon éducation sur le sujet de la terreur avait commencé bien avant l'émergence de l'islamisme. Dans ma jeunesse à Londres, c'était l'IRA. Vous aviez régulièrement des bombes qui explosaient dans un supermarché ou ailleurs, et j'étais très impressionné par la réaction des Anglais, cette façon de dire : " Ok, ce sont des choses qui arrivent", ce refus de céder à la logique de la terreur. Ç'a été mon apprentissage,... bien avant que ça prenne un tour personnel et que ça n'affecte mon existence directement. Lorsque ça m'est arrivé, c'était la fin de la guerre froide, la libération de Mandela, un grand moment d'espoir pour le reste du monde, et ma vie basculait dans la direction opposée. ce qui a rendu les choses pire encore, pour moi, d'ailleurs. Les gens fêtaient la fin des murs, tandis que des murs s'érigeaient autour de moi. Ce furent des années très difficiles. Mais, si vous êtes écrivain, vous apprenez de toute expérience. Aujourd'hui, je me dis que j'ai vécu en avance quelque chose qui à présent arrive à tout le monde. En ce sens, ç'a été un apprentissage."

 

Salman Rushdie : extrait d'entretien pour "Le Magazine Littéraire" septembre 2016

https://fr.wikipedia.org/wiki/Salman_Rushdie

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits d'entretiens
commenter cet article
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 18:41

marché à Damas" Il y a beaucoup de musulmans qui ne croient plus à la religion. Si on leur donnait le choix, si on leur permettait de s'exprimer sur leur société, je crois que la majorité des gens dans les pays arabes choisiraient la laicité, surtout dans les jeunes générations. Et bien sûr, surtout les femmes. J'en suis certain. Mais comme ces gens n'ont pas la possibilité de s'exprimer, ni sur le plan politique ni sur le plan civil, on ne les entend pas. Mais croyez-moi, en Egypte, en Syrie, en Algérie ou au Liban, la plupart des gens sont laiques. Seul le pouvoir est religieux. Il faut donc oeuvrer avec ces nouvelles générations, mais les alliés occidentaux n'ont jamais oeuvré avec ces forces progressistes dans toute l'histoire des relations entre l'Occident et les pays arabes. Personne n'a soutenu l'opposition modérée en Syrie, il y a eu une proposition laique qui refuse la violence, elle n'a pas été soutenue. Je suis toujours en contact avec eux, ils vivent toujours à Damas, mais ils sont seuls. Mais les Occidentaux ont soutenu les mercenaires qui viennent de tous les pays pour détruire. Seul le peuple lui-même peut faire une révolution dans son propre pays. Vous imaginez la Révolution française faite par des Pakistanais ou des Africains ?"

Adonis ( Ali Ahmed Saïd Esber) extrait d'un entretien pour le magazine Transfuge n° 92, novembre 2015

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits d'entretiens
commenter cet article
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 18:20

" Ban Ki-Moon nous dit qu'il y a, tous les ans, neuf millions de personnes qui meurent de causes liées à la faim, et qu'un tiers de ces victimes sont des enfants. Toutes les cinq secondes, un enfant de moins de dix ans meurt de faim. C'est ce que Jean Ziegler appelle "le scandale de nôtre siècle". Et pourtant, nous réussissons assez bien à ne pas nous sentir responsables, à ne pas réagir. Ou à nous en remettre, pour cela, aux gouvernements et aux milliardaires, aux causes, à la charité internationale, aux divers dieux... La faim est le contraire d'une crise. Comment appeler "une crise" quelque chose qui se passe tout le temps, sans cesse, qui n'arrête jamais de se passer ? La faim, c'est l'état permanent de centaines de millions de personnes. Et oui, c'est l'un des grands moteurs de l'Histoire. Nous autres, citoyens repus des pays riches, faisons tout pour l'oublier, mais encore pour nos grands-parents, la faim était le problème politique et social central. Pain et liberté, pain , paix et travail, c'étaient quelques-uns des cris de ralliement qui ont guidé des révoltes et des révolutions. Maintenant, comme la faim est devenue la chose par excellence qui n'arrive qu'aux autres, nous effaçons ces siècles d'affrontements politiques pour la nourriture et faisons semblant de penser que c'est un problème technique et que c'est la technique et la charité qui vont le résoudre. Le manque de mémoire historique de nos sociétés est quelque chose dont il faudrait se souvenir.

 

Adonis ( Ali Ahmed Saïd Esber) extrait d'un entretien pour le magazine Transfuge n° 92, novembre 2015

https://fr.wikipedia.org/wiki/Adonis_(po%C3%A8te)

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Extraits d'entretiens
commenter cet article

  • : Le Lecturamak
  • : " Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche


compteur ">

thomas fersen


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier

Mes auteurs favoris


Nathacha Appanah
Philippe Claudel
Jim Harrison
Haruki Murakami
J.M.G Le Clézio
Michel Houellebecq
Honoré de Balzac
John Irving
Philip Roth
Fred Vargas
Arto Paasilinna
Patrick Süskind
Tom Wolfe
David Lodge
Isaac Asimov
Victor Hugo
Fiodor Dostoïevski
George Orwell
Mathias Enard
Romain Gary
">

">


compteur ">


compteur
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -