Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 18:25

" Il y a derrière les yeux des gens , une cité privée où n'entre personne.  Une cité avec tout le confort d'imagination possible. Les gens que tu vois chez toi, sont d'abord chez eux. Ils ne te voient pas.  Ils se singularisent dans l'immédiate et toujours constante défense de soi. Ils ont peur. Ils sont terribles, les gens. Ceux que tu appelles tes amis, ce sont d'abord  des gens remplis du moi qui les tient en laisse."

Léo Ferré : extrait de  " Basta "

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Poésie
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 17:36

SDF

Je meurs de soif auprès de la fontaine
Tel un mendiant assis près d'une banque                    

Misère trop sûre rend ma vie incertaine
Au vu de tous en plein vent je me planque

Pauvre me tiens au milieu des richesses
J'ai l'esprit clair au point que j'en suis branque

Jeune je suis et perclus de vieillesse
Si je me lève par terre on me reflanque

Mon avenir ressemble à mon passé
Cheval fourbu je languis et m'efflanque

Comme au désert je suis dans la cité
Je meurs d'aimer pourtant l'amour me manque

Le temps présent me semble un Moyen-Age
Ce temps vaut-il mieux que l'époque franque ?

Fièvre j'endure au milieu des grands froids
Dure est la loi pour qui n'a compte en banque

Sans espérance et la vie devant moi
Pour qui a tout c'est que je suis en manque

Ma liberté est ce qui m'emprisonne
Seul et sans frère, il me reste la haine

Si je dis vrai c'est que je déraisonne
Je meurs de soif auprès de la fontaine

" Ballade pour un jeune SDF en la bonne ville de Blois " : Francis Combes

http://franciscombes.unblog.fr/presentation/

http://www.rue-des-livres.com/auteurs/453/francis_combes.html

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Poésie
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 18:17

Dans la jungle, un jour, s'aventure                       
Un curé. Le tigre survient.
" Prions ", se dit l'abbé. " Seigneur, je t'en conjure, 
Fais que ce tigre soit chrétien "
Comment le Très-Haut se débrouille,
La chronique n'en parle pas.
Le fauve en tout cas s'agenouille :
" Seigneur, dit-il, bénissez ce repas. "

Jean-luc Moreau. " L'arbre perché " 1980
trouvé dans le recueil " En rires " Editions Seghers 2009

http://naturewriting.wordpress.com/2009/02/22/poemes-en-rires-des-nuances-dans-la-nuance-sur-la-palette-de-lhumour/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Luc_Moreau_(universitaire)

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Poésie
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 17:24
C'était un bavard de talent très mince
Et pendant trente ans, il avait été
Fameux à Paris, grand homme en province
Ministre deux fois, toujours député.

Traité d'éminent et de sympathique
Il avait trahi deux ou trois serments
Ainsi qu'il convient dans la politique...
Bref, c'était l'honneur de nos parlements.

Il mourut. Sa ville - elle était très fière
D'avoir enfanté ce contemporain ! -
Dès qu'il fut enfin muet dans la bière,
Le fit sans tarder revivre en airain.

J'ai vu sa statue. Elle est sur la place
Où se tient aussi le marché couvert.
C'est bien l'orateur, son geste menace,
Et sa redingote est en bronze vert


Mais les bons ruraux, vile multitude, 
           


Vendant les produits du pays natal,
Sans y voir malice et par habitude,
Laissent leurs baudets près du piedestal;

Et, tous les lundis, quand les paysannes
Sous les piliers noirs viennent se ranger,
Le tribun d'airain harangue les ânes...
Et ça ne doit pas beaucoup le changer.

François Coppée : Statue d'homme d'état, Contes en vers et poésies diverses, 1877

Lu dans le recueil En rires, poèmes d'humour pour en voir de toutes les couleurs, Anthologie établie par Christian Poslianec, Seghers 2009

Partager cet article

Repost 0
publié par jmlire9258 - dans Poésie
commenter cet article

  • : Le Lecturamak
  • : " Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
  • Contact
">

richard desjardins

Recherche


compteur ">

thomas fersen


compteur gratuit ">


compteur gratuit
">

romain didier

Mes auteurs favoris


Nathacha Appanah
Philippe Claudel
Jim Harrison
Haruki Murakami
J.M.G Le Clézio
Michel Houellebecq
Honoré de Balzac
John Irving
Philip Roth
Fred Vargas
Arto Paasilinna
Patrick Süskind
Tom Wolfe
David Lodge
Isaac Asimov
Victor Hugo
Fiodor Dostoïevski
George Orwell
Mathias Enard
Romain Gary
">

">


compteur ">


compteur
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -